Skip to content
Menu

La connaissance client dans le monde sans cookies

La connaissance client dans le monde sans cookies

Temps de lecture : 3 minutes

La connaissance client dans le monde sans cookies

Temps de lecture : 3 minutes

Depuis l’arrivée de la réglementation RGPD, difficile pour les annonceurs, publicitaires et autres décisionnaires marketing de mettre en avant leurs produits et services. Comment palier cette réglementation ? Google a peut-être une solution

 

La connaissance client dans le monde sans cookies

 

Depuis le 25 Mai 2018, il est aujourd’hui indispensable, sur un site internet d’avoir le consentement d’un internaute pour récupérer ses données personnelles. On appelle ce règlement, le règlement RGPD, pour “règlement général sur la protection des données” : Ce règlement RGPD est “relatif à la protection de personnes physiques à l’égard du traitement des données à caractère personnel et à la libre circulation de ces données.”

Les utilisateurs disposent maintenant de plus de droits sur leurs données : 

  • L’expression du consentement est définie
  • Le droit à la portabilité des données
  • Des conditions particulières pour le traitement des données des enfants
  • Introduction du principe des actions collectives
  • Un droit à réparation des dommages matériel ou moral

C’est pourquoi lorsque vous allez sur un site internet, ce dernier est obligé de vous demander si vous acceptez de partager vos informations personnelles : comme votre adresse IP qui donne accès à des données sensibles comme votre identité, votre numéro de téléphone, votre adresse… Ces données sont importantes puisqu’elles permettent aux sites marchands de proposer des offres et contenus personnalisés. Les informations peuvent aussi êtres partagés sur les réseaux sociaux et c’est pour cela que l’internaute doit avoir le choix de ce qu’il fait de ses données.

Notamment lorsque vous allez sur un site internet, il existe ce qu’on appelle des “cookies”, ce sont des traceurs qui vont avoir accès à vos informations personnelles pour se souvenir de vous et vous proposer des contenus personnalisés comme nous l’avons expliqué. Lorsque vous revenez sur un même site, quelques secondes plus tard, on vous demandera si vous acceptez que le site “process” et utilise vos données. Les cookies commencent à ne plus avoir d’utilité pour les annonceurs et autres publicitaires depuis la réglementation RGPD, mais alors comment continuer de faire du “One marketing” sans récolter de données personnelles ?

 
 

FLOC – La nouvelle méthode de collecte des données de Google

 

Google réfléchit et expérimente un nouveau moyen de pouvoir collecter les données des internautes sans avoir à utiliser des cookies puisque ces derniers ne sont plus autorisés.

La solution ? FLOC pour Federated Learning Of Cohorts. Le principe est simple, attribuer un numéro d’identification par cohorte dans lequel un internaute serait placé selon son historique de recherche, démontrant ses centres d’intérêt. Même si les recherches varient, tant que les profils sont similaires, ils seront placés dans une même cohorte et traités par un algorithme d’apprentissage non supervisé, sans intervention externe.

Cela a un nouvel intérêt pour les commerces et entreprises, de pouvoir légalement recommencer à cibler les bons internautes avec les bons produits. Voici un exemple très bien expliqué de ionos.fr :

  • Utilisateur 1 : utilisateur du navigateur affecté à la cohorte 123 ; il veut acheter des chaussures de sport en ligne.
  • Utilisateur 2 : utilisateur du navigateur également affecté à la cohorte 123 ; il veut se tenir au courant des dernières nouvelles en ligne.
  • Annonceur : magasin de mode en ligne qui place des annonces pour ses produits sur d’autres sites Web en utilisant des plateformes publicitaires.
  • Éditeur : site d’information qui publie les dernières nouvelles et affiche des publicités, notamment celles de la boutique de mode en ligne.
  • Plateforme publicitaire : plateforme qui fournit des outils et des données pour diffuser des publicités ; elle sert d’intermédiaire entre l’annonceur et l’éditeur.”
 
 

Capter les data first party dans un monde sans connaissance cookies

 

Ce nouvel algorithme va pouvoir proposer une nouvelle manière de personnaliser des offres !

Ici les first data party, les données récoltées auprès de votre audience ou clientèle sont par exemple les données comportementalesles données d’abonnement, les données relatives à vos réseaux sociaux, etc. Elles permettent de découvrir des “insights” chez vos prospects ou consommateurs pour affiner votre offre.

On peut donc dire qu’il existe une nouvelle façon d’augmenter la captation des données first party. Mais est-ce que FLOC protège notre intimité ?

Quand on regarde l’algorithme FLOC, nous pouvons très bien considérer que l’identifiant de cohorte ou des informations connexes soient des données à caractères privés.