Skip to content
Menu

Comment utiliser les Data Party pour vos objectifs marketing ?

Comment utiliser les Data Party pour vos objectifs marketing ?

Temps de lecture : 3 minutes

Comment utiliser les Data Party pour vos objectifs marketing ?

Temps de lecture : 3 minutes

Un nombre croissant de spécialistes du marketing dépendent des technologies d’IA pour fidéliser leurs clients à l’ère du numérique selon cynotek.

Elle permet aux décisionnaires de prendre justement des décisions éclairées par les informations contenues dans les données. Ce qui, en retour, améliore le revenu global de l’entreprise puisque les décisions sont basées sur des quantifications qui indiquent la marche à suivre. On appelle ces technologies centrées sur le marketing, des “Martech“. Nous en avons écrit un guide complet ici

Comment obtenir de l’aide grâce à un outil IA ?

Aujourd’hui on recherche la performance des campagnes marketing et publicitaires et pour cela on a besoin d’analyser de nombreuses quantités de données. Auparavant les entreprises embauchaient des experts comme des Data Scientist ou Data Analyst pour faire ce travail. Pourtant aujourd’hui, beaucoup d’outils existent pour simplifier cela, on appelle ces outils “no-code.

Accélération des investissements dans l’IA

Le coût est un autre élément crucial qu’il faut garder à l’esprit lors de la mise en œuvre de l’IA dans votre stratégie commerciale.

Les organisations investissent massivement dans ce secteur afin d’ajouter une plateforme d’IA pour automatiser les processus existants et améliorer l’expérience utilisateur.

Les principales entreprises du monde, telles que Google, Facebook, Apple, Microsoft et Amazon, (GAFAM) ont déjà investi dans l’intelligence artificielle afin d’augmenter leur croissance future. Ce ne sont pas les seules d’ailleurs, : “une enquête menée par IBM en mai dernier auprès de 5500 compagnies, dont des entreprises françaises, 43 % des organisations ont accéléré leur déploiement d’intelligence artificielle en 2020 et un tiers utilisent au moins une forme d’intelligence artificielle tel qu’un chatbot” d’après 
presse-citron.net . Sans parler de l’automatisation des tâches en entreprise, devenue un véritable business, et ces automatisations utilisent souvent de l’intelligence artificielle.

En outre, si l’IA paraît de plus en plus indispensable, ne serait-ce que pour vivre avec son temps, mais aussi pour ramener plus d’argent, l’IA exige une plus grande puissance de calcul que les algorithmes traditionnels. De 
sorte qu’un investissement substantiel sera une condition préalable à la robotisation de vos opérations commerciales à l’aide des technologies de l’IA.

Du moins c’est ce que l’on pourrait croire. En effet, chez IoD solutions, nous pensons qu’il est préférable d’itérer vos solutions technologiques, que d’acheter pour une grosse somme d’argent, une solution préfaite. Nous pensons qu’il est plus intéressant de 
commencer petit, c’est-à-dire d’utiliser un logiciel SaaS au coût mensuel. Après quoi, vous pourriez procéder à une méthode A/B testing pour améliorer votre utilisation de l’algorithme. Vous pourriez aussi embaucher certaines compétences et développer davantage cette solution en l’agrémentant à d’autres solutions.

Cette méthode à 
2 points positifs : D’une part, vous aurez une vision complète des solutions existantes : vous saurez ce qui fonctionne le mieux pour votre cas pratique à un prix limité, d’autre part vous aurez des résultats dépassant vos espérances. Nous avons notamment enregistré un podcast que vous pouvez retrouver ici où nous parlons d’itération des solutions algorithmiques.

L’IA ne paraît pas toujours si vertueuse

L’IA peut être effrayante pour certains individus, tandis que d’autres la considèrent comme un phénomène marquant. Qu’on le veuille ou non, l’IA s’est immiscée dans notre réalité. Les spécialistes du marketing numérique affirment que l’IA est utile à la croissance des entreprises et font de leur mieux pour l’utiliser de la meilleure façon possible.

Mais avec l’avancée soudaine de l’IA, diverses questions morales ont surgi. Il s’agit notamment de :

LES PERTES D’EMPLOIS

Les organisations et la société doivent trouver comment utiliser l’IA et apporter des changements en conséquence. Les entreprises doivent intégrer l’IA pour rester compétitives, et les travailleurs doivent améliorer leurs compétences pour conserver leurs emplois. En effet ce nouveau paradigme sociétal et technologique, nous rappelle ce que Schumpeter décrivait comme “les destructions créatrices” dans son ouvrage : “Capitalisme, socialisme et démocratie”. L’IA remplace déjà des emplois avec les caisses automatiques beaucoup plus fécondes ces dernières années, remplaçant peu à peu les caissières.

ATTEINTE À LA VIE PRIVÉE

En raison de cet apprentissage ordonné qu’incarne l’IA, ces façons de procéder, d’exister peuvent sans le vouloir, devenir sujets à des violations de données et à des vols d’identité. L’Union européenne a adopté le règlement général sur la protection des données (RGPD), qui garantit la protection complète des informations personnelles. Comme tout progresse dans le sens de l’intégration de l’IA, les sites web remodèlent leur stratégie de sécurité pour que les clients restent attentifs aux changements les plus récents. Par exemple, les API utilisent justement les données personnelles des utilisateurs pour faciliter l’intégration d’un service ou produit à votre service ou produit. D’ailleurs, comme l’explique le site crosscut.eu : ” Il est indispensable d’effectuer des tests de sécurité très stricts sur les vecteurs les plus vulnérables : API, connexions réseau, applications mobiles, sites Web et bases de données.” 

Ainsi l’IA bouleverse toutes les sphères de la société et ne semble pas près de s’arrêter.